Basta

26/11/2009

Le 25 novembre, ici comme ailleurs, c'était la journée internationale contre les violences faites aux aux femmes

“Non à la violence, assez!”, “Mon corps m’appartient”, “Démantelons les réseaux de prostitution”, “La violence, c’est que Cristina dise non à l’avortement légal”, “L’Eglise hors des hôpitaux!” et même “L’impérialisme yankee hors d’Amérique Latine!”… Lues les unes à la suite des autres au départ de la manifestation, autour de l’Obélisque, toutes ces pancartes désolent en même temps qu’elles déconcertent…mais rapidement elles trouvent un sens commun dans l’enthousiasme de celles qui les brandissent sous la pluie, jusqu’à la Plaza de Mayo, jeunes, vieilles, silencieuses ou chantantes, émues, enjouées, agressives, toutes maîtresses des rues pour une heure ou deux

En Argentine, une femme meurt tous les deux jours, dans la grande majorité des cas sous les coups ceux de son mari ou ex-mari. 176 femmes, depuis janvier 2008.

"Révolution! Sur la place ( dans la rue) , à la maison, et au lit"

Alors que la marche prend fin, Plaza de Mayo, devant la Catedral, les chants s’emballent et les cris se font plus forts ; j’y distingue entre autres “Iglesia, criminal! Aborto, legal “...
Encouragée par les autres, hésitant d’abord, puis avec une rage redoublée elle lance des oeufs qui viennent s’écraser sur la porte de l’Eglise

Anuncios

5 comentarios to “Basta”

  1. Stef said

    J’aime beaucoup ces photos, elles montrent bien les diverses phases d’une manifestation: la concentration du départ sur les messages forts, puis on se donne du courage, puis on laisse montrer l’exaspération, puis on est fatigué de n’avoir pas de répondant, alors on passe à la phase finale de l’acte agressif: on lance quelque chose. Ici, le symbole est fort, les femmes lancent des oeufs, sans gros risque de blesser les autres …alors que les hommes battent rarement les femmes avec des oeufs…ils feraient bien de les battre en neige, les oeufs, au lieu de battre leurs femmes avec les mains ou d’autres objets dangereux, elles qui rêvent d’être blanche neige…
    Bravo, Mademoiselle, il faut continuer dans cette veine…

  2. sof said

    nana,
    la presse française s’est aussi mobilisée sur le sujet.
    En France les chiffres sont aussi honteux, 156 femmes sont mortes en 2008 sous les coups de leurs conjoints ou ex-conjoints !
    La violence conjugale ne faiblit pas et reste encore un sujet tabou!
    Ton reportage photo est empreint de beaucoup d’émotions besos +++

  3. Sasa said

    Bravo Nanou, elles sont géniales ces photos !

  4. Yo qué sé? said

    bravo!
    le reflex! le reflex !

  5. keseyo said

    Tus fotos son increíbles… en serio.

Responder

Introduce tus datos o haz clic en un icono para iniciar sesión:

Logo de WordPress.com

Estás comentando usando tu cuenta de WordPress.com. Cerrar sesión / Cambiar )

Imagen de Twitter

Estás comentando usando tu cuenta de Twitter. Cerrar sesión / Cambiar )

Foto de Facebook

Estás comentando usando tu cuenta de Facebook. Cerrar sesión / Cambiar )

Google+ photo

Estás comentando usando tu cuenta de Google+. Cerrar sesión / Cambiar )

Conectando a %s

A %d blogueros les gusta esto: